Four autonettoyant : catalyse ou pyrolyse ?

Sommaire

À chaque nouvel investissement, la question se pose : quel système de nettoyage choisir pour un four autonettoyant : catalyse ou pyrolyse ? Autant le dire tout de suite, les deux systèmes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Four autonettoyant : catalyse ou pyrolyse ? Utilité et fréquence du nettoyage

Pourquoi faut-il nettoyer son four ?

Les raisons pour nettoyer un four sont avant tout hygiéniques. En effet, même si les bactéries ont peu de chances de proliférer dans cet environnement, il arrive en revanche que les matières qui se déposent sur les parois finissent par brûler lors des cuissons suivantes. Elles peuvent alors générer des dégagements gazeux, qui peuvent incommoder certaines personnes, voire créer chez elles des allergies.

De même, l'odeur des aliments cuisinés avant peut se transférer au plat en cours de cuisson.

Plus les parois vont être sales, moins le four sera efficace en termes de transmission de chaleur. Et, dans les cas les plus extrêmes, cela peut même mener jusqu'à l'explosion du four.

Aussi, afin d'éviter tous ces désagréments, il est préférable de nettoyer régulièrement son four.  

À quelle fréquence faut-il le nettoyer ?

La fréquence de nettoyage correspond directement à votre utilisation.

Plus vous allez cuisiner avec votre four, plus vous serez amené à le nettoyer fréquemment. Toute cuisson ayant généré des éclaboussures ou des coulures mérite un nettoyage.

Lire l'article Ooreka

Four autonettoyant : catalyse ou pyrolyse ? Fonctionnement de la catalyse et de la pyrolyse

Catalyse

Les fours à catalyse sont équipés de plaques catalytiques qui tapissent l'intérieur du four. Le revêtement poreux de ces plaques absorbe le gras.

Pour les nettoyer, le four doit alors monter entre 220 et 250°C. Une fois le niveau de chaleur atteint par les plaques, les salissures sont carbonisées. Il ne reste plus qu'à ramasser les cendres.

Les plaques ont une durée de vie d'environ 5 ans, plus ou moins selon l'intensité d'utilisation.

Pyrolyse

Ce système de nettoyage repose uniquement sur la chaleur. Le four à pyrolyse est monté à une température de 500°C pendant environ une heure pour faire un cycle standard.

Étant donné la très haute température, le nettoyage doit se faire à vide, sans aucun produit chimique, pour des raisons évidentes de sécurité (incendie ou explosion). Les cendres restantes doivent être ramassées une fois le four refroidi.

Four autonettoyant : catalyse ou pyrolyse ? Avantages et inconvénients

Catalyse

Avantages : pas de surcoût à l'achat, fonctionnement pas trop gourmand en énergie, démontage et remplacement aisés des plaques.

Inconvénients : remplacement des plaques tous les 5 ans, nécessite de pré-nettoyer si les parois sont très sales, matière catalytique fragile.

Pyrolyse

Avantages : pas d'entretien du système, le four se nettoie intégralement tout seul, sécurité « porte froide » à cause de la chaleur.

Inconvénients : système plus onéreux à l'achat et gourmand en énergie, odeur forte de la pyrolyse.

Catalyse vs pyrolyse

Catalyse : moins cher à l'achat, nettoyage en cours de cuisson, nécessite de nettoyer quand les parois sont très sales, produits de nettoyage en complément.

Pyrolyse : plus facile d'utilisation, nettoyage intégral du four, odeur forte due à la haute température, forte consommation d'énergie.

Aussi dans la rubrique :

Critères de choix

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider